bis_danseuse_dr_barnes

La danse 1931-1932

New York, Chicago, Los Angeles, san Francisco, Philadelphie: Matisse fait deux voyages en Amérique la même année, en 1930. Le premier pour la découvrir, le deuxième pour participer au jury d'un concours de peinture. Il retrouve alors son ami, le Dr Barnes, qui lui propose de décorer un mur immense, au dessus des trois portes-fenêtres du salon de sa villa de Merion.

ter_danseuse_dr_barnes

Après des centaines d'esquisses et une trentaine de projets d'ensemble, Matisse reporte le dessin définitif sur la toile. Comme le report au carreau ne convient pas, il invente autre chose. Avec un fusain à l'extrémité d'un bambou, il dessine huit danseuses, directement. Nouveau problème: les essais de couleurs. Pour éviter de gâcher son dessin, Matisse peint à la gouache des papiers qu'il découpe et épingle sur la toile. Il peut ainsi modifier ses plages de couleur à volonté. La première version, découverte seulement en 1992, ne comporte que deux tons, gris pour le corps, et bleu pour le fond. La deuxième version en compte quatre: gris, bleu, noir et rose.

Danseuse_Matisse

Danseuse 1930- 1931

Au printemps 1932, la toile est prête. Mais catastrophe, les dimensions du mur sont fausses! Les pendentifs sont deux fois plus larges que prévus. que faire? Modifier le panneau? Faire une réplique en changeant les dimensions? Impossible. Cette peinture était conçue pour faire partie intégrante de l'espace. Parcequ''il utilisait des aplats de couleur, il jouait sur le dessin et les contrastes pour rendre les volumes. Malgré l'espace limité, il avait réussi à créer une impression de liberté, comme si les corps entraient et sortaient de l'espace peint. Une simple modification détruirait complètement l'harmonie. Il faut donc repartir à zéro. un an plus tard, Matisse a fini la troisième et dernière version.

<< C'est comme la rosace d'une cathédrale ! s'exclamera le Dr Barnes, admiratif.>>