Lydia schouten, cage 1978/2010 video en noir et blanc

pf78_kooi_b2

 

L'artiste hollandaise Lydia Schouten dénonce le regard masculin voyeuriste sur les artistes femmes. vétue d'un justaucorps blanc et humide, elle va et vient dans une cage, se frotte aux barreaux sur lesquels elle a déposé du pastel gras. Son justaucorps se macule au rythme de ses mouvements, qui s'accélèrent. L'artiste fnit étendue par terre, épuisée. Schouten compare ce processus de coloration du corps au besoin des femmes "de se maquiller dans l'isolement de leur foyer afin de se faire belles pour un monde extérieur auquel elles n'ont pas part.


Lydia Schouten, née en 1948, à Leyde, aux Pays-Bas, est une artiste néerlandaise. Son œuvre comporte souvent un regard critique sur la place laissée aux femmes dans la société, ou sur le mode de représentation des femmes.