29 septembre 2008

Mary Cassat et edgar Degas

Femme avec un collier de perles dans une loge 1879, Marry Cassat L'amitié entre Edgard Degas et l'artiste américaine, qui fait le lien avec le marché et le réseau de collectionneurs américains, remonte à 1877, quand Mary Cassat est invitée à participer à la IIIème exposition impressionniste. Déterminée, talentueuse, élègante, mais colérique et irritable, elle sera la conseillère, la collaboratrice et le modèle du misogyne notoire, ainsi que son fervent défenseur. Ce lien ira en s'érodant avec les années, conduisant Mary Cassat,... [Lire la suite]
Posté par christinea à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 septembre 2008

final des impressionnistes ( mais...)

Posté par christinea à 10:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2008

Maison fournaise

Posté par christinea à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2008

belle époque

Posté par christinea à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2008

île des impressionnistes

Posté par christinea à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2008

La journée des impressionnistes

Posté par christinea à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2008

Le marcheur

Moser 1914-1915 Qu'ont en commun Klimt, schiele, Moser et Kokoschka? Ils ont le même intérêt pour l'espace. Un espace plat qui n'a rien à voir avec l'espace cézannien. Chez eux la profondeur, la perspective ont disparu au profit d'une simplification de la forme. Il n'y a plus de volumes, de modelés, d'ombres et de lumières. Le lien,c'est également la recherche du rythme, l'établissement de structures la couleur, l'utilisation des aplats, de différents matériaux, le recours à unsystème d'ornementation:une révolution dont les... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2008

L'alchimiste

Trois femmes accroupies, 1914 Moser Moser s'intéresse particulièrement au rapport des couleurs, et se pénètre du "traité des couleurs" de Goethe, dont il fait son livre de chevet.Il note dans son journal: << On connait la couleur de la lumière à travers le contraste de l'ombre; la couleur des objets change à travers la lumière. >> <<Si deux surfaces colorées viennent à se rencontrer, les bords s'échangent comme si chacune avait les couleurs complémentaires de l'autre.>> Par un dédoublement des... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2008

Les illuminations

Le jeune homme et la mort (Egon et Edith Schiele), 1915 Le couple assis forme une diagonale. Edith , le regard plein de pensées résignées, enserre son mari de ses deux bras, comme on transporte le corps d'un défunt. Le visage émacié, le corps disloqué comme celui d'une marionette cubiste, Egon Schiele à moitié nu ne se débat plus. Son bras gauche, démesuré, rejoint sa cuisse. Les deux silhouettes semblent vaciller dans l'espace. Une tension insupportable transparaît de ces traits souffrants, peut être déjà morts, qui... [Lire la suite]
Posté par christinea à 11:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2008

Paris- Vienne

Femme en chapeau et boa de plumes, par Klimt 1900 La femme au boa témoigne de l'influence que Toulouse-Lautrec a pu exercer sur la génération de la Sécession.Si Klimt reste la figure centrale de la Sécession, si son oeuvre a connu une postérité inégalée, schiele, l'écorché vif, Moser, l'éclectique, et Kokoschka, le provocateur, sont indissociables par leur vie et leur oeuvre du miracle artistique que fut la vienne 1900. L'épouse - portrait d'Edith Schiele (1915) Réalisé l'année du mariage du peintre avec Edith, ce... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :