11 juin 2009

Van Gogh (1853-1890) Le Martin-pêcheur, Amsterdam, musée Van Gogh Cette pointe de lance, aux couleurs de l'arc-en-ciel, ( bleu turquoise, vert, orange), dardée, sûrement, du perchoir d'une branche au profond de la rivière, c'est lui. Le Martin-pêcheur, silhouette trapue, grosse tête, queue inexistante, bec en poignard, vient de rapporter de sa plongée un poisson. Il pêche au bord des rivières calmes. Nombres d'observateurs ne l'ont aperçu qu'à l'instant de sa rencontre avec l'eau...Aristode et Plutarque en ont fait un... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2008

Ils n'ont pas l'air Japonais...

Champ au lever du soleil, 1889 Vincent van gogh Mais ce sont les plus japonais que j'aie jamais faits. Voici ce qe que Van Gogh écrit au peint Emille Bernard sur deux dessin réalisés . En 1853, les ports japonais s'ouvraient aux échangent commerciaux avec l'occident. Cette date était d'une importance capitale puisqu'elle marquait le début de l'influence extraordinaire de l'esthétique japonaise sur le modernisme européen.Son impact puissant s'exerça dans tous les domaines de l'artisanat d'art et du design, favorisa des... [Lire la suite]
Posté par christinea à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2008

Vincent van Gogh

Autoportrait The end.
Posté par christinea à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2008

Finalement, et inévitablement, il reste la petite ville d'Auvers, à une courte distance de Paris par le train. elle a gardé sa beauté inviolée, celle que Vincent a connue. Là aussi, la municipalité a prévu un bureau d'accueil qui dirige les visiteurs vers la café des Ravoux, la mairie, la maison du docteur Gachet, et enfin l'église et le chemin qui monte vers le plateau encore recouvert de champs de blé et où, mais oui! les corbeaux noirs continuent de tournoyer dans le ciel. A l'intérieur du cimetière carré entouré de... [Lire la suite]
Posté par christinea à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2008

Arles Les iris C'est en Provence que le véritable pèlerin doit se rendre, et bien qu'il n'y ait plus là-bas le moindre vestige des oeuvres de Vincent, on y trouve un environnement semblable, pour l'essentiel, à celui qu'il a connu.La villes d' Arles s'est donné beaucoup de mal pour tirer profit du souvenir d'un homme que les habitants de l'époque avaient si cruellement rejeté, et bien que les autorités municipales n'aient pas cru souhaitable de reconstruire la Maison jaune qui avait été détruite par le bombardement pendant la... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2008

Suite...

Amsterdam L'église de Zundert est encore debout, et on peut voir à coté d'elle la pierre tombale mélancolique du premier Vincent Willem. Le collège de Vincent, à Tilburg, ce curieux château fort d'opérette, est devenu la mairie de la ville. Le village de Nuenen a amènagé un local où les visiteurs peuvent obtenir tous les détails sur l'itinéraire à suivre pour trouver l'église, le presbythère, le moulin à vent, la chaumière des De Groot et tous les autres lieux fréquentés par Vincent. Nuenen est l'un des rares endroits qui ont... [Lire la suite]
Posté par christinea à 11:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2008

Sur les traces de Van Gogh

Amsterdam Le musée Vincent Van gogh d'Amsterdam constitue la première étape obligée pour tous ceux qui souhaitent embrasser du regard la gamme étendue des oeuvres de Vincent. Cette visite peut se combiner facilement avec celle du Rijksmuseum Kröller-Müller, à environ une heure  et demie d'Amsterdam sur la route d'Arnhem. Ces musées abritent non seulement une vaste sélection de peintures, parmi lesquelles on peut voir l'une des premières versions "des mangeurs de pommes de terre", mais aussi l'une des plus... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2008

L'expression mélancolique

Le bon Samaritain (d'après Delacroix) mai 1890 Otterlo, Rijksmuseum Kroller-Muller Grâce à son travail, Van Gogh oubliera sa maladie pendant quelques semaines, la peinture n'est pas seulement un moyen thérapeutique mais c'est sa vie et, pendant son séjour de soixante-dix jours à auvers, il peindra comme un fou et produira plus de quatre-vingts toiles. La Piéta et le bon Samaritain ont été peints d'après une oeuvre de Delacroix. celui-ci, ainsi que Millet, étaient pour lui les saints patrons de son art et les fondateurs... [Lire la suite]
Posté par christinea à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2008

Saint-Rémy

Les Iris Saint-Rémy, mai 1889 A 36 ans, il rentre de son plein gré, à l'asile d'aliénés de Saint-Paul-De Mausole, non loin de Saint-Rémy de Provence, à 27 kilomètres d'Arles. L'asile, où Van Gogh allait passer presqu'une année, était situé à trois kilomètres environ de Saint-Rémy, dans une contrée quasi d'oliviers, motifs d'un grand nombre de ses tableaux.On avait diagnostiqué à Van gogh des crises d'épilepsie, de durée plus ou moins longue, précédées d'une période d'engourdissement suivie d'une sorte d'apathie;... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2008

Arles

La maison jaune( la maison de Vincent) Arles septembre 1888 Amsterdam Les oeuvres de cette époque témoignent de l'arrivée proche de Gauguin, en particulier la série des tournesols réalisée dans des tons de jaune pour décorer la "maison jaune". L'effet ornemental des toiles de Van Gogh à cette époque est dû au simple fait qu'elles avaient été conçues comme telles, et devaient témoigner de la valeur artistique de Van Gogh en devenant le point de départ d'une concurrence avec Gauguin.Vincent se mit donc au travail... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :