06 février 2009

En 1840, faisant la critique du dernier salon, Baudelaire écrivait: << Nous cherchons le vrai peintre, celui qui peut saisir la qualité de la vie d'aujourd'hui et peut nous faire voir et comprendre avec son pinceau et son crayon, combien nous sommes grands et poètiques en cravate et en chaussures.>> Dorothy Seton, une jeune fillle d'Eve 1902 Ce modèle rappelait à Whistler la " vendeuse de crevettes" de Hogarth. A la fin de sa vie, il peignait péniblement, mais de ce tableau, il se félicita:... [Lire la suite]
Posté par christinea à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2009

Rose et argent: La princesse du pays de la porcelaine- 1864 Vers 1863, il se passionne pour tout ce qui est oriental, mais, en réalité, les peintures" japonaises" qui suivront sont des oeuvres pré-raphaélites transposées sur le mode fantastique. La pose de la " princesse du pays de la porcelaine" nous vient peut-être de la tradition du Harunobu; mais la façon dont le modèle porte le costume japonais, l'élégante disposition chinoise du tapis et du vase, répondent aux critères de confort occidental, de même... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2009

Symphonie en gris et vert: l'océan A la suite d'un voyage curieux et inexplicable au Chili (1886), Whistler peignit une demi-douzaine environ de marines qui révèlent une profonde compréhension de l'esprit et du langage composant l'art oriental.
Posté par christinea à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2009

La tamise,1896 En poursuivant ses recherches Whistler arriva à une certaine lourdeur, et le tableau "trois figures", "roses et grises", fut un échec. La confiance qu'il avait retrouvée en lui-même au cours des années 1870-1880 lui vint de toutes ses expériences passées: des échecs tout comme des succès. Dans les nocturnes sur la Tamise et Chelsea , le réalisme de ses premiers tableaux et l'esthétisme de la réaction qui a suivi se sont fondus, créant un rapport harmonieux de formes et de couleurs qui, bien... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2009

James Abbott Whistler

Billingsgate, 1859, eau-forte à l'encre de noire et teinte A Paris, vers la fin de la décennie 1850-1860, Whistler, comme bien d'autres de sa génération, tomba sous le charme de Courbet. Avant même de lui être présenté, il devait avoir bien connu ses oeuvres puisque à son arrivée dans sa capitale en 1855, il avait pu voir son exposition. La série française d'eaux-fortes ou plutôt, douze eaux fortes, exécutée quelques mois auparavant, est conforme à la doctrine du Réalisme.Mais il n'était pas dans le tempérament de Whistler de... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2009

Le coucher de soleil écarlate: une ville sur fleuve Peintre témoin de son temps, il s'agit bien alors d'un monde de couleur et de lumière, reflète avec terreur ou violence la destinée tragique de l'homme, sa fragilité, sa vulnérabilité, ses rêves et ses aspirations, ses désirs et sa paix éphémère. Le romantisme qui se dégage des paysages de Turner trouve un écho très direct chez Odilon Redon qui reprend les mêmes compositions: grands ciels, masses importantes des nuées, techniques picturales semblables, glacis, couleurs... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 janvier 2009

Whistler

La Tamise, 1896 En poursuivant ses recherches Whistler arriva à une certaine lourdeur, et le tableau" trois figures, roses et grises",fut un échec. La confiance qu'il avait retrouvée en lui-même au cours des années 1870-1880 lui vint de toutes ses expériences passées: des échecs tout comme des succès. Dans les "nocturnes" sur la Tamise et Chelsea, le réalisme de ses premiers tableaux et l'esthétisme de la réaction qui a suivi se sont fondus, créant un rapport harmonieux de formes et de couleurs qui, bien que d'une façon arbitraire,... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :