09 septembre 2008

Le pont Ohashi

Vincent Van gogh Japonaiserie: Le Pont sous la pluie,1887 (inspiré d'une gravure de Hiroshige) L'influence de l'Orient sur l'occident et de l'Occident sur l'Orient se fit dans un double mouvement en sens inverse. La première direction apporta un résultat productif, la deuxième à peine. Pendant la longue période d'isolement du Japon, les Hollandais avaient été seuls à entretenir une base commerciale sur une petite île japonaise verrouillée par les autorités. C'est par cette voie que les premières gravures sur cuivres... [Lire la suite]
Posté par christinea à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2008

Par temps de pluie

Utagawa Hiroshige cinquante-trois étapes de la route du Tokaido: averse à Shono La scène représente une averse subite sur Shono. Les habitants se hâtent surpris par la pluie.Un vannier s'essouffle en courant. Un voyageur l'aide à retenir ses paniers et un serviteur accourt avec un parapluie. Hiroshige accordait une attention aiguë au détail.Le paysage enveloppé dans un voile de pluie, le bosquet de bambou qui acquiert sa profondeur par la perspective sont peints de main de maître dans des couleurs harmonieuses faisant à un... [Lire la suite]
Posté par christinea à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2008

Chemin de Hakone

Cinquante-trois étapes de la route du Tokaido: le lac d'Hakone Les voyageurs étaient obligés de franchir des cols escarpés et de traverser des vallées profondes. C'était la partie la plus impraticable du trajet. On prétendait que les singes eux-mêmes s'y seraient brisés les os. La topographie du chemin n'était pas seule responsable des dangers, les postes de crontrôle aux frontières, chargés de la défense d'Edo et armés jusqu'aux dents, l'étaient tout autant. Les voyageurs étaient soumis en effet à des contrôles pénibles qui... [Lire la suite]
Posté par christinea à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2008

L'Ayu

    Utagawa Kuniyoshi 1-Ayus à contre courant        2-poisson chat Kuniyoshi était considéré comme un maître dans l'art du portrait de guerriers mais il n'était pas doué dans ce domaine seulement: il réalisa aussi des images debelles femmes(des bijin-ga), des portraits d'acteurs et des caricatures.Il fit cependant peu de tableaux de fleurs et d'oiseaux. Parmi les représentations d'animaux vivant près de l'eau ou dans l'eau, il y a les deux tableaux représentés ici et quelques autres tels... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2008

2ème année de l'ère Tenpo ( 1831 )

Utagawa Kunisada Neige Pour réaliser un éventail rond, on découpe dans un tableau un morceaude la taille de l'éventail. Les modèles entiers sont donc rares. Le chef-d'oeuvre présenté ici en est un. Il représente une courtisane dont les cheveux sont parés d'un peigne et de quatre aiguilles décorées. Six autres maintiennent la coiffure en place. Cette estampe est de style "sasabeni", c'est à dire que l'on a mélangé de rose beni du vert provenant d'herbes de bambou. La lèvre inférieur n'est pas rouge comme d'habitude... [Lire la suite]
Posté par christinea à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2008

Vue du col de Satta sur le Tokaido

shotei Hokuju douze vues de lieux célèbres dans la capitale de l'est L'originalité du style de Hokuju consistait en une simplification des couleurs dans l'organisation chromatique et l'arrangement continu en triangles et en cercles. Ces particularités ne ressortent pas complètement ici mais on en voit tout de même les prémisses dans les plaines et les hauteurs ainsi que dans les ombres des forêts de pins. Le col de Satta situé entre Okitsu, la ville de Shimizu et Yuimachi était un des endroits les plus difficiles de la... [Lire la suite]
Posté par christinea à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2008

Beautés de l'époque

Torii Kiyonaga Beautés de l'époque dans le quartier de plaisirs Deux jeunes *geishas en *furisode s'abritant sous une ombrelle vont à Tachibanacho pour participer à une fête à laquelle elles sont conviées. Les ombrelles bleues étaient fabriquées en papier japonais de Kochi très épais appelé "Aodosa".Une servante les suit, un linge (furoshiki) contenant des vêtements de rechange sous le bras. Par grande chaleur, l'ombrelle bleue ajoutait à la pâleur des visages la finesse de la porcelaine. Les jeunes filles portent... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
27 août 2008

L'époque d'Edo

Suzuki Harunobu La chasse aux lucioles Regarder les lucioles avait toujours été un des passe-temps favoris de la noblesse japonnaise. A l'époque *Edo, les bourgeois commencèrent eux aussi à trouver cette occupation intéressante et la chasse aux lucioles finit par devenir un grand divertissement de l'été. La scène préfèrée des amateurs d'estampes était celle-ci: une jeune fille compte les lucioles de sa boite tandis qu'un jeune garçon essaie d'en attraper d'autres dans son filet. Le kimono furisode décoré de fougères sur fond... [Lire la suite]
Posté par christinea à 15:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2008

Quelques precisions sur les légendes des illustrations

Torii Kiyomitsu Passe-temps d'intérieur A l'ombre des fenêtres arrondies et des *shoji les cerisiers sont en pleine floraison. Un groupe de jeunes filles s'amuse à des jeux en cette paisible journée de printemps. Au centre du tableau, l'une d'elles tend gracieusement le bras pour s'emparer, comme dans un rêve de la carte que lui montre une autre jeune fille. Un jeu de cartes composé de poèmes célèbres de 100 poètes était très répandu au début de l'époque Edo. Les poèmes ou waka étaient écrits seulement à moitié sur les... [Lire la suite]
Posté par christinea à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2008

Reprise en douceur

L'estampe Japonaise Hishikawa Moronobu Jeune dandy et sa maîtresse Le livre érotique de Moronobu contient le même genre d'estampes que celle-ci en format rectangulaire.Les feuilles séparés de Moronobu de ses débuts représentent souvent des amoureux ou des scénes érotiques, appelées Shunga. Beaucoup d'estampes érotiques n'étaient pas montrées au public. cette estampe fait partie d'une série de 12 feuillets. Il est difficile de déterminer à quel endroit cette image se trouvait mais en la comparant avec d'autres oeuvres... [Lire la suite]
Posté par christinea à 13:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :