18 septembre 2008

L'alchimiste

Trois femmes accroupies, 1914 Moser Moser s'intéresse particulièrement au rapport des couleurs, et se pénètre du "traité des couleurs" de Goethe, dont il fait son livre de chevet.Il note dans son journal: << On connait la couleur de la lumière à travers le contraste de l'ombre; la couleur des objets change à travers la lumière. >> <<Si deux surfaces colorées viennent à se rencontrer, les bords s'échangent comme si chacune avait les couleurs complémentaires de l'autre.>> Par un dédoublement des... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2008

Paris- Vienne

Femme en chapeau et boa de plumes, par Klimt 1900 La femme au boa témoigne de l'influence que Toulouse-Lautrec a pu exercer sur la génération de la Sécession.Si Klimt reste la figure centrale de la Sécession, si son oeuvre a connu une postérité inégalée, schiele, l'écorché vif, Moser, l'éclectique, et Kokoschka, le provocateur, sont indissociables par leur vie et leur oeuvre du miracle artistique que fut la vienne 1900. L'épouse - portrait d'Edith Schiele (1915) Réalisé l'année du mariage du peintre avec Edith, ce... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2008

Femme assise par Gustav Klimt

Dans le dessin de Klimt également le trait d'une parcimonie et sensibilité extrêmes, le corps sans volumes et sans ombres. Pourtant l'humeur paisible de la jeune fille tout absorbée dans ses pensées et le jeu réciproque du corps et de l'étoffe semblent la rendre plus proche à nouveau des dames de l'est asiatique. Les bras et les jambes sont emboitées, la cuisse puissante se dresse de dessous le vêtement, les anneaux du motif tracés nerveusement reprennent le motif du corps entortillé sous forme d'un sténogramme fugitif dans une... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2008

La femme au lit

Henri Toulouse-Lautrec la Troupe de Mademoiselle Eglantine  1/ Cette feuille, gravure polychrome, scène de la vie quotidienne dans un bordel, est proche des "images du monde flottant", ce que renforce l'imbrication systématique de surface avec ou sans motifs, de plages de couleurs ou simplement blanches. Avant que la couverture ne devienne couverture, bien posée sur le lit et pendante sur les côtés, elle est et reste un rose froid en deux parties qui a un lien par la couleur avec le casque orange des cheveux de... [Lire la suite]
Posté par christinea à 11:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2008

L'Art nouveau

Malcesine sur le lac de Garde Sa peinture indique d'emblée les problèmes de l'Art nouveau. Elle est une des plus représentatives de ce mouvement, et en particulier de l'Art nouveau dans sa dernière phase, dite "géométrisante", née en partie à Vienne sous l'influence de Klimt précisément. Klimt traite plutôt la peinture comme un objet matériel aussi bien que comme moyen de représentation porteur d'un message symbolique.C'est pourquoi il emploie des techniques qui sont au sens le plus strict celles des arts appliqués.... [Lire la suite]
Posté par christinea à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2008

Nuda Véritas

Maison Forestière Ses premiers paysages s'irradient en nébuleuses formes crépusculaires, respirent dans une atmosphère voilée rappelant l'école de Seurat; à partir de 1905, le modelé devient plus précis et plus sûr: la rondeur plastique contraste plus visiblement avec des formes à allure hiératique, qui se transforment presque en une précieuse incrustation de mosaïques. Klimt à cette époque-là avait profondément influencé la vie artistique de Vienne, bien que des historiens de l'art ou des critiques aient estimé "non... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2008

Klimt

Ferme en Haute-Autriche. Il s'agit probablement d'une ferme située à Baumgarten, en haute-Autriche, entre l'Attersee et la Mondsee, où Klimt passa l'été en 1911. La qualité majeure de Klimt était son goût. Sa technique exceptionnelle du dessin lui permettait d'exprimer en contenu et en couleur ses aspirations artistiques. Certains ont cherché à contester la solidité de son talent en faisant remarquer que son chromatisme est influencé par l'art persan, chinois ou oriental en général, et les discussions provoquées par ses... [Lire la suite]
Posté par christinea à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2008

L'oeil de Klimt

Le Baiser Dans la fameuse toile le baiser (1907-1908), la main droite de la femme est nouée par le désir. Seul son visage est pris par les mains de l'homme. A genoux, éperdue, elle se plaque contre l'amant, dans le flot mystique des ors, d'où sortent, ses pieds nus et crispés.Il semble que tout voyeur trouve dans le baiser surpris, la scène intime qui couronne la patience de son âffut. Le baiser, dans l'oeuvre de Klimt, une peinture fétiche, éclate d'une sorte de joie somptueuse, comme s'il y allait d'une récompense que le... [Lire la suite]
Posté par christinea à 10:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2008

Gustav Klimt

La frise de Beethoven Aucun oeil n'existe à l'état sauvage. Mais ce que Klimt voit, ce qu'il rêve et pense, et conduit sur la toile jusqu'à l'existence, s'enracine dans une nuit subjective, où les instincts s'habillent de fantasmes. Il suffira de quelque ténacité dans la longue patience créatrice et d'une reprise insistante du même souci plastique ce qui le qualifie comme fantasmatique pour que le style personnel s'affirme et rayonne, nourrisse des disciples, et serve bientôt à désigner le peintre. Portrait d'Emilie... [Lire la suite]
Posté par christinea à 09:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :