2e8490296b42b658a1483355e068c1ec--klein-blue-louise-bourgeois

Louise Bourgeois, Les Fleurs

fdb9e1e5c39495c90028509c0b837ad2

Louise Bourgeois - Arc d'Hystérie (1993)

loeuvre-de-louise-bourgeois_9-diaporama

 

loeuvre-de-louise-bourgeois_12-diaporama

 Depuis les années 1990, le tissu est devenu un élément clé de sa pratique artistique

IMG_20180128_112523

Louise Bourgeois, (1911-2010) femme -maison 2001

IMG_20180128_112632

Louise Bourgeois, femme-maison 1994

 L'association formelle entre le corps de la femme et l'architecture de la maison apparaît pour la première fois dans une série de peintures de 1945-1947 de Louise Bourgeois. Ses" femmes -maisons"montrent à quel point la femme était alors absorbée ou dévorée par le foyer domestique , dont elle était la nourricière et le soutien. 

Cinquante ans plus tard, l'artiste explore ce thème différemment avec la série des "spider" araignées. Cet animal représente la mère protectrice ; son ventre rempli d'oeufs est un repaire, une architecture qui protège . Le visiteur peut traverser la sculpture et pénétrer dans ce cocon aux réfèrences fortement biographiques.

IMG_20180128_110315

A partir des années 1960, Niki de saint Phalle crée à son tour des "nanas- Maisons" à force de grandir, ses nanas finissent par devenir architectures et leur corps généreux par s'ouvrir et laisser place au visiteur, qui peut s'y réfugier et y rêver.

Aujourd'hui, l'artiste céramiste Elsa Sahal s'inscrit dans cette lignée en concevant des autoportraits en forme de grottes qui deviennent le symbole de l'uterus maternel: ce ventre qui abrite et qui donne la vie. Comme la caverne de Platon d'où sortent les hommes les plus désireux de connaissances, les autoportraits de l'artiste témoignent d'un corps puissant, capable de créer et  de faire naître.On trouve  aussi une imagerie du corps fragmenté dans les dessins d'Anne-Marie Sneider. Entre caricature et rage satirique, ses corps-maisons manifestent un humour grinçant, "noir" comme le trait de ses dessins.

IMG_20180219_181854

 

Elsa Sahal, "Sculptures" - Expositions - Fondation d'Entreprise Ricard / Art Contemporain

Ce qui surprend dans le travail de l'artiste, c'est sa capacité à donner corps à des formes autonomes qui semblent vivre dans un monde étranger au nôtre. L'univers d'Elsa Sahal procède en somme d'une sorte de folie préméditée: Le Gilles, par exemple, dans son autorité charnelle, est un souverain sans tête.

 

"Women House", visions émancipées

A la Monnaie de Paris, le corps féminin devient table à repasser, placard à linge, cuisinière, garde-manger, réfrigérateur, maison même... "Car les femmes sont restées assises à l'intérieur de leurs maisons pendant des millions d'années, si bien qu'à présent les murs mêmes sont imprégnés de leur force créatrice", a écrit Virginia Woolf en 1929 dans Une chambre à soi.

 Sur les quarante artistes j'ai posté quelques unes mais toutes sont exceptionnelles qui méritent de s'attarder sur leurs oeuvres .

Donc mesdames Merci à toutes ! 

A celles qui n'ont pas étaient citées: Cindy Sherman, Claude Cahun,Francesca Woodman,Zanele Muholi,Kirsten Justesen,Penny Slinger,Rachel Whiteread,Laure Tixier, Heidi Bucher,Isa Melsheimer,Andrea Zittel, Lucy Orta,Sue Williamson.